Marbrume



Partagez | 
 

 Nairan Aldren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NairanBanniavatar


MessageSujet: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 16:43




Nairan Aldren




Identité



Nom : Aldren
Prénom : Nairan ([n][Ɛ][i][r][a][n])
Âge : 25
Sexe : Masculin
Rang : Banni
Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs :
Briscard : (END +1) / (INT +1) / (INI +1) / (PV +5)
Compétences et objets choisis :
Acuité auditive
Alphabétisation
Astronomie
Science

Épée longue
Couteau
Sac de voyage (avec le nécessaire de base)
Bourse d'herboriste
Vêtements en lin, renforts en cuir sur les avant-bras, les épaules, les genoux, le torse et le dos
Bottes de voyage
Cape verte épaisse et imperméabilisée avec capuche

(Les Pcs de départ et les compétences sont hérités d'avant la crise. Je débloquerais avec les premiers points d'xp ce qu'il a obtenu depuis son bannissement à savoir :
Camouflage / Cartographie / Connaissance végétale / Déplacement silencieux / Escalade / Fuite / Pêche / Piégeage / Pistage / Survie en milieu hostile
Niveau de carrière estimée au début du RP : 2
Oui je sais que j'en ai déjà pour un moment... !)

Physique



On dit parfois que l'habit ne fait pas le moine, ce qui s'applique pourtant à merveille dans le cas de Nairan. De sa tenue vieillie à ses traits fatigués pour quelqu'un d'aussi jeune, il a tout de celui qui survit au jour le jour et qui connaît régulièrement le danger.

Ceux qui auraient pu le rencontrer avant seraient bien incapable de l'identifier à présent. Bien qu'il conserve une carrure similaire : un mètre soixante treize pour soixante neuf kilos, ses traits le vieillissent de presque dix ans et ses longs cheveux bruns, comme sa barbe, sont bien mal entretenus à présent. En témoignent ses mains calleuses et ses ongles maculés de terre, ces derniers temps furent rudes pour lui. Si souvent plissés, ses yeux noisette observent les alentours avec peine tandis que sa tête penche régulièrement sur le côté pour identifier les sons qu'elle peut capter. En effet, ce pauvre Nairan souffrant de myopie, il doit essentiellement compter sur son ouïe pour repérer le danger et est devenu un véritable expert dans le domaine : son cerveau ayant développé la capacité d'identifier en un instant les sons.

Adaptée à ses besoins, sa tenue est uniquement composée de coloris inspirés des forêts : du vert sombre au brun. Malgré les longs mois passés en exil et un hiver rude, celle-ci semble dans un bon état, comme si elle était changée régulièrement ou entretenue par un tailleur. Son armure en revanche n'a pas cette chance : les pièces de cuir qui le protègent aux endroits stratégiques sont, bien qu'huilées régulièrement, couturées de griffures causées par la végétation et les créatures qui rôdent...




Personnalité



Curieux, cultivé, sympathique, souriant, blagueur et taquin le caractérisent lorsqu'il est à l'aise. Malgré les dures épreuves que lui infligent la vie, Nairan redevient son lui d’antan dès qu'il est entouré de monde. Il aime questionner sur tout et n'importe quoi, proposer de nouveaux systèmes politiques et débattre sur le rôle des dieux...

Parlons-en de ceux là d'ailleurs. Nairan a l'esprit scientifique, il aime pouvoir tout affirmer mais il ne renie pas pour autant ce qu'il ne peut pas infirmer. La création du monde et des hommes, une question qui le passionne mais qu'il ne peut justifier que par une puissance supérieur en l'état. En revanche, une chose est sûre pour lui : les dieux ne sont plus avec eux depuis très longtemps. S'ils sont sans doutes à l'origine du monde et de la vie, ces derniers ont laissé aux humains le libre arbitre et la capacité de faire des choix pour qu'ils soient autonomes. Ses deux théories favorites : ils se contentent d'observer pour ne pas refaire d'erreur lorsqu'ils feront un autre monde ou alors ces derniers sont déjà partit propager la vie ailleurs dans les étoiles. Il lui arrive de penser que ces derniers sont à l'origine de fangeux, qu'ils auraient créés dans le but de purger la terre et tout recommencer à zéro mais la plupart du temps, le rôdeur peine à leur imputer autant de cruauté gratuite. S'ils ont pu tout créer, ils pourraient tout détruire eux même. Concernant les dit monstres, il aime mettre en avant l'hypothèse qu'il s'agit peut-être d'une erreur lors de la création des humains. Cette idée venant de la découverte du réveil après la mort de certaines personnes.

Passionné par les astres, persuadé que les dieux y créés d'autres mondes, Nairan apprit jeune à lire pour en connaître le plus possible à leur sujet. C'est ainsi qu'il tomba dans le giron de la science et développa une curiosité générale. Il dévore les livres, cette activité occupant une bonne partie de ses instants perchés dans les arbres lorsqu'il a la chance d'y avoir accès.

Bien que joyeux en société, Nairan déteste la solitude et sombre souvent dans la dépression lorsqu'il est seul. Il ressent fortement le besoin de partager ses idées et d'entendre les avis des autres, il vit assez mal son exil à ce sujet. Aussi, le ranger se rend régulièrement dans les villages pour fréquenter d'autres humains et prend même parfois le risque de retourner en ville, méconnaissable en dehors de sa marque sur le bras qui pourrait le trahir. Il se méfie des autres bannis, n'étant de son point de vue pas un criminel et tous ne pouvant pas en dire autant...

Point qui contraste à l’extrême avec le reste de son personnage, il possède un instant de survie dur à modérer, perdant complètement le contrôle et faisant passer sa sécurité avant tout dans les cas les plus dangereux. Durant ces instants, il lui arrive même d'avoir des pertes de mémoire, tant ses réflexes primitifs prennent l'ascendant.

Histoire



Né en même tant que ses deux sœurs jumelles Raina et Naria, Nairan a toujours été très proche de ses dernières.

Les Aldrens étaient une famille d’artisans de la petite bourgeoisie de Sarrant. Forgeron avec une bonne réputation dans le village et les alentours, le père pouvait largement couvrir les besoins de sa famille, jusqu'aux extravagances concernant les livres de son dernier fils. Réticent au début, il avait fini par accepter la nature curieuse du jeune homme : la reprise de son commerce étant assurée par ses deux premiers nés. Personne n'avait alors à se plaindre, tout le monde vivait son petit bonheur mais les choses tournèrent mal peu avant l'apparition des fangeux.

Naria était partie quelques années plus tôt vers la capitale locale, Marbrume, pour se marier à un riche tailleur qu'elle avait rencontré en ville. Le trou laissé par son départ avait miné le moral de Nairan et Raina, d'autant que cette dernière recevait beaucoup de propositions, jusqu'ici déclinées poliment. Le futur rôdeur et son père étaient en conflit régulier parce que la jeune demoiselle serait bientôt trop vieille pour être mariée et que son frère faisait tout pour décourager les prétendants les plus intéressants. Finalement, la raison l'emporta et Raina décida de partir à son tour pour la capitale en compagnie d'un dernier fils d'aristocrate plein bonnes manières bien qu'au physique trop commun au goût de Nairan.

Incapable de rester, le jeune homme tenta aussi sa chance et se dirigea vers Marbrume mais à son grand malheur, les choses ne se déroulèrent pas comme prévu. Quelques semaines seulement après son arrivée, un flot de réfugiés déferla en ville, causant les premières tensions. Au mauvais endroit au mauvais moment, il se retrouva dans une altercation, puis derrière les verrous. Ses beaux-frères plaidèrent en sa faveur, poussés par les jumelles et si l'influence des deux hommes commençait à faire effet, il apprit la mort de ses parents tandis que l'affaire Sarosse mettait la pagaille. Peu après, les premières expulsions commencèrent et bien qu'il en ignore toujours la raison : vengeance, purge, erreur ou juste le fait que sa gueule ne revenait pas aux geôliers, il fut du second voyage.

On lui ôta le droit d'entrer à nouveau, on mutila son bras et il fut privé du petit confort auquel la vie l'avait habitué. Si ses premiers mois de survie furent autant le fait de la chance que de l'amour de ses deux sœurs qui négociait son approvisionnement par les égouts au prix fort, le temps et les épreuves l'endurcirent. Les livres que ses moitiés lui fournissaient et les rencontres parfois amicales qu'il pouvait faire développèrent sa culture de la survie, jusqu'à en faire un guide en territoire fangeux. Discret, sur ses gardes, ne dormant jamais réellement et capable de se nourrir par tous les moyens connus.

Au fil des mois, il laissa progressivement tomber l'idée de rentrer, ayant toujours besoin des autres mais répugné à l'idée de vivre dans cette ville cercueil qui lui semblait à peine plus accueillante que les forêts maintenant familières. Cependant, il lui est impossible de se passer entièrement de certaines ressources produites entre les murs. Il organisa ainsi son petit commerce, cueillant plantes médicinales ou matière première dans la création des drogues pour les échanger aux "portes" des égouts contre des produits manufacturés. Lorsqu'elles peuvent être organisés en toute sécurité, il rencontre ses sœurs et leurs maris en ville. Alors que cette dernière famille qu'il lui reste lui a permise de survivre les premiers mois, il tente de leur rendre la pareille en leur offrant tout son surplus d'argent, ravi d'apprendre qu'il sera bientôt l'oncle de plusieurs bambins.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? 24, bientôt 25 même...
Comment avez-vous trouvé le forum ? (Topsites, bouche à oreille...) Topsites !
Vos premières impressions ? J'ai retrouvé une vielle connaissance ici, les gens sont fous... Donc ça commence bien. Reste à voir si je trouve mon rythme et ma place en RP.
Des questions ou des suggestions ?
Nope ! Juste quelques informations supplémentaires :

- Le crédit de l'avatar revient à Cristi-B (Deviantart)

- J'ai essayé d'utiliser des lieux et des évènements de l'univers pour mieux y ancrer mon personnage, j'espère ne pas avoir fait d'erreur car il y a beaucoup d'informations à intégrer pour un arrivant !

- Je ne suis pas un écrivain dans l'âme, ce que j'aime dans le RP, c'est raconter une histoire et faire progresser mon personnage dans un univers avec d'autres joueurs. Mes premières expériences RP ont été sur MMORPG et je reste très influencé par ce style où l'on ne partage pas les pensées du personnage, où l'action est rapide, directe.
Là où je veux en venir c'est que j'aime aller à l'essentiel et que, hormis scène où mon personnage est isolé, ou scène bourrée d'action, mes réponses resteront modestes. C'est un choix, je déteste en particulier quand dans une conversation, les gens collent trente phrases d'un coup sans laisser à l'autre le soin de répondre. Discuter, c'est rebondir sur les réponses de l'autre, sinon c'est un monologue.
Aucune prétention ou malveillance dans ces quelques lignes, je partage juste ma vision des choses en espérant trouver des gens qui en auront une proche ou, à défaut, qui ne seront pas gênés par celle-ci.




Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComteavatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 16:52
Salut Nairan, re bienvenue.

Ta validation est très proche, simplement me manque quelques petites précisions :

- Qui lui a appris à lire ? C'est très rare que les gens, notamment des forgerons par exemple, sachent lire. Ca n'arrive même pratiquement jamais. Préciser cela peut-être pertinent.

- Où stocke-t-il ses livres ? Une vie de banni est difficile, souvent en fuite, au milieu des marais ou errant des les faubourgs, et un peu sdf par essence. Du coup, ça aussi j'aimerais savoir, les ouvrages sont terriblement précieux à l'époque, même les analphabètes le savent. Donc ce n'est pas un bien anodin.

Voilà, à part ça rien d'autre à redire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NairanBanniavatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 16:59
Merci, merci !

Concernant l'apprentissage, sans doute un prêtre, un érudit local ou je ne sais qui sachant lire. J'ignorais ce qui aurait pu être le plus judicieux donc, quand je parlais d'extravagance concernant les livres, il s'agissait du prix du papier mais aussi des frais d'apprentissage liés. Wink Si tu peux m'aiguiller sur un professeur cohérent avec l'univers, je modifierais pour préciser dans l'histoire ! Smile

Il ne stocke pas les livres, bien trop chers. Quand ses sœurs lui en "envoient" un nouveau, il retourne l'ancien. A coup sûr, elles doivent les revendre ou le rendre. On peut aussi supposer qu'elles ne font que les emprunter à des connaissances. Il en a donc en général qu'un ou deux sur lui, dans son sac. A aucun moment il ne possède une bibliothèque quelque part, pas d'attaches à des lieux en extérieur, c'est une règle de survie. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydonnie d'AlgrangeCoutilieravatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 17:00
Bienvenue parmi nous !! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComteavatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 17:09
Non c'est bon, si tu sais toi-même sous quelles conditions tu peux apprendre la lecture (les prêtres y sont tout à fait aptes), ça me va, je considère que ça justifie suffisamment pour que tu ne fasse pas de boulettes en RP plus tard.

Pour le reste c'est bon aussi.

Tu es donc validé, j'ouvre ta carrière dans pas longtemps et te donne ta couleur et ton rang. Bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NairanBanniavatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 17:12
Un grand merci pour la validation rapide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morion de VentfroidComteavatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 17:22
De rien.

En revanche dans ta carrière, j'ai changé ton épée longue (à laquelle tu n'as pas droit), par une épée courte, le tout en partant du principe qu'en tant qu'issu de famille de forgeron, tu avais pu avoir accès à une telle arme. Les épées longues à une main sont cependant réservées aux nobles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NairanBanniavatar


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   Dim 2 Oct 2016 - 17:28
Dans ce cas je préfère une hache à une main, que j'aurais pu avoir encore plus facilement. Goût purement personnel, je n'aime pas les épées à une main. De plus, j'avais pris une épée longue avant de prévoir toute l'histoire et au final, c'est plus cohérent une hache. Donc une hache à une main s'il te plait ! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nairan Aldren   
Revenir en haut Aller en bas
 
Nairan Aldren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils Royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Fiches des inactifs-
Sauter vers: