Marbrume



Partagez | 
 

 Nos prédéfinis Peuple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maitre du JeuAdministrateuravatar


MessageSujet: Nos prédéfinis Peuple   Mer 19 Aoû 2015 - 14:32





Carole Lénard




Libre Réservé Pris

Identité





Nom : Lénard

Prénom : Carole

Âge : 26 ans

Sexe : Féminin

Rang : Prostituée













Apparence


Sans mentir, Carole est un bon petit bout de femme. Les cheveux roux, les yeux oscillant entre une teinte grise et bleue, le grain de peau clair ; un corps formé et ainsi agréable pour la gent masculine… Elle fait assurément de bonnes recettes dans la maison close pour laquelle elle travaille.



Personnalité


Je laisse le caractère de ce personnage libre. Suite à son passé particulier, son caractère pourrait avoir de multiples facettes. Résignée et abattue, ou au contraire véhémente et coléreuse ? Ancienne fille riche, désormais dans la misère, réduite à vendre son corps, j’imagine que Carole possède en tous les cas une grande rancœur envers cette situation de famine, envers le Fléau, envers tous ces « bouseux de réfugiés » qui privent Marbrume de ses ressources. Elle déteste sa vie actuelle, et est complètement désabusée sur le monde. A vous de choisir si elle sera plutôt du genre à baisser les bras et à se morfondre, ou si une certaine arrogance brillera dans ses prunelles.

En tous les cas, il est certain que Carole est prête à tout pour se sortir de sa condition, et elle a l’ambition de pouvoir remettre le commerce de son père sur pied pour retrouver ses anciens privilèges.



Histoire


Carole est une native de Marbrume. Elle y vit depuis des années, et ce bien avant l’arrivée de la menace des Fangeux. Elle n’est en aucun cas de noble naissance, mais son père possédait un commerce d’ébénisterie fort luxuriant, et ainsi, elle et sa famille – qu’on peut considérer comme de la petite bourgeoisie – faisaient partie des riches membres du peuple. Leur nom était donc assez connu, leurs marchandises réputées et appréciées, car les meubles qu’ils travaillaient dans le bois était un véritable ouvrage d’orfèvre, et même les nobles venaient prendre commande de commodes, tables, coffres et autres fournitures en tout genre dont les fioritures apportaient une classe certaine. L’on ne s’inquiétait donc pas vraiment à propos des finances, du côté des Lénard.

Seulement voilà ; tout ceci, c’était avant le Fléau. Depuis, il est presque impossible de sortir de la ville et de pouvoir aller librement sans se faire tuer. Les échanges se sont amoindris ; plus personne n’est là pour aller abattre les arbres qui sont vitaux à leur commerce. Et les rares volontaires, en général, demandent un salaire hors norme ; sans compter qu’ils ne reviennent pas à tous les coups avec la matière première tant attendue. Bref, pas de bois ; pas de meubles. La famille Lénard a ainsi commencé petit à petit à dépérir. Terminé la vie d’aisance. Terminés les bijoux, les gigots d’agneau, les vêtures de soie. Ils ont tout vendu ou presque, alors que le père Lénard essayait tant bien que mal de trouver des clients ainsi que de la matière pour continuer à travailler ses meubles. Aujourd’hui encore, dans ses vêtements froissés et rapiécés, bien que récoltant de très maigres recettes, Enguerrand Lénard tient sa boutique ouverte, malgré la mort de sa femme, emportée par une fièvre qui a terminé d’achever son corps faible et en grand besoin de nourriture. Boutique qui malheureusement s’effrite de jour en jour, boutique que les plus riches évitent désormais, car la maison a perdu tout son cachet et son intérêt. Anciennement admirés, désormais évités voire méprisés, l’on s’écarte en voyant la famille. Si le père de Carole tente donc toujours de laisser sa boutique ouverte, c’est pourtant la misère et la prochaine fermeture assurée. Carole, destituée de tous ses privilèges, en grand manque d’argent, en deuil profond de sa mère, n’a donc eu d’autre choix que de chercher un bordel où offrir ses charmes. Et, toutes les semaines, elle ramène de l’argent inespéré à son père et à son petit frère. Elle n’a jamais dit d’où lui venait l’argent. Jamais. Mais elle suppose que personne n’est dupe ; et que les commères ont jasé depuis bien longtemps sur la petite pute des Lénard du quartier de La Hanse…

Je ne donne pas plus de détails concernant son histoire. A vous d'inventer des évènements antérieurs ou postérieurs à la chute de sa famille si vous le souhaitez (ses premiers amours, ses relations, ses habitudes, etc). Seule chose qui doit rester, ainsi, est son statut d'ancienne riche et désormais catin d'un des bordels de la ville.



Derrière l'écran


Ce personnage est proposé par : Ambre de Mirail
Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Enguerrand Lénard
Autres remarques : /


Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://marbrume.forumactif.com
Maitre du JeuAdministrateuravatar


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   Mer 19 Aoû 2015 - 14:33





Enguerrand Lénard




Libre Réservé Pris

Identité




Nom : Lénard

Prénom : Enguerrand

Âge : 46 ans

Sexe : Masculin

Rang : Marchand ruiné











Apparence


Libre, voir avatar



Personnalité


Libre, la seule constante étant son amour inconditionnel pour son commerce et son métier, qui s'est transmis de père en fils dans la famille depuis des années. Bien que son commerce soit tombé en ruines, il lutte pour garder la boutique ouverte.


Histoire


Je ne fais pas de description supplémentaire, le point fort de son histoire étant déjà décrit juste au-dessus avec le prédéfini Carole, qui est sa fille. Vous avez champ libre pour le reste.



Derrière l'écran


Ce personnage est proposé par : Ambre de Mirail
Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Carole Lenard
Autres remarques : /


Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://marbrume.forumactif.com
EntropieEminence Griseavatar


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   Sam 22 Oct 2016 - 12:12





Anatole Rosalis




Libre Réservé Pris

Identité




Nom : Rosalis

Prénom : Anatole

Âge : Né en 1152 - 13 Ans

Sexe : Masculin

Rang : En quête d'un poste au sein d'une maison Noble. Jeune homme louant ses bras contre de quoi manger ou acheter de la nourriture, occasionnellement Valet pour Diana Ecuviel chez qui il réside encore.










Apparence


Anatole est déjà grand pour son âge et nombreux sont ceux qui lui donnent davantage dix-sept printemps que treize. Malgré son origine modeste, il présente bien lorsque cela est nécessaire, possédant des tenues de valet qui lui ouvrent quelques portes en cas de besoin. Lorsqu'il doit travailler au-dehors, ce sont davantage des vêtements ne craignant pas d'être abimés, ses mains sont encore belles, son visage ressemble à celui de son père à son âge, où toute trace d'enfance semble avoir disparue, ses yeux fins ont le vert de ceux de feu sa mère et ses cheveux roux coupés courts plaisent beaucoup. Il dégage une aura de maturité et un calme pouvant perturber qui n'y est pas habitué, semblant ne pas avoir besoin de s'énerver pour faire passer d'un regard le fond de sa pensée. D'un naturel souriant, il l'es cependant beaucoup moins depuis que sa mère est morte et on ne peut pas dire qu'il se montre aisément accessible, semblant prendre exemple sur ce père fort secret qui est le sien. L'on pressent que culminant déjà à un bon mètre soixante-quinze, il risque fort de gagner en taille dans les années à venir, étant actuellement en pleine croissance, ce qui l'a fait commencer à s'entrainer un peu pour modeler son corps par quelques exercices appropriés.



Personnalité



Calme, réfléchi, légèrement secret par souci de se préserver, il ne donne que rarement le fond de sa pensée de vive voix. Tout va passer par son observation, par un geste, un regard, voir un sourire dans certains cas. L'agitation volubile n'est pas son fort, il préfère l'efficacité à la panique, la réflexion à une peur irraisonnée et ne parlera jamais pour ne rien dire, trait de caractère qu'il a hérité de son père. Sa mère pour sa part lui a donné le goût d'être bienveillant envers ceux qui sont dans le besoin, sans pour autant se laisser dévorer par le malheur d'autrui qui ronge la cité depuis l'arrivée de la Fange. Ayant grandit en ayant un pied dans la bourgeoisie grâce à Théodemar et Diana, le jeune homme sait lire, écrire et compter, ce qui lui est fort utile pour bien paraitre. Anatole ne fait pas son âge, mentalement il est déjà aux trois quarts adulte et se comporte comme tel, se faisant passer d'ailleurs pour plus âgé que ses treize ans et, il faut bien le dire, profitant ainsi de cet avantage pour connaitre des plaisirs charnels en compagnie d'hommes de son choix. Sans être volage, il a déjà eu l'occasion de côtoyer plusieurs partenaires et sait ce qu'il veut, sans pour autant rechercher spécialement ce genre de rapprochements. Il préfère rester à la maison que de sortir chaque soir et ses quelques rencontres se font de jour, lorsqu'il va travailler ou bien faire quelques achats de nourriture. Son quotidien se divise entre sa participation à l'entretien de la demeure Ecuviel et les emplois occasionnels de manutention qu'il trouve ici et là, son naturel droit et intègre faisant de lui un jeune homme fiable sur lequel on peut toujours compter. Il ne déteste pas autrui, mais il s'en méfie plus ou moins grandement, préférant écouter que se confier, étant doué d'assez d'empathie pour qu'on soit tenté de lui parler aisément sans qu'il n'ai à vous presser de questions. Il croit en la Trinité et est persuadé qu'un jour la Fange disparaitra, bien que selon lui cela ne se fera probablement pas avant qu'il ne soit un vieil homme.


Histoire


Anatole est né en 1152, d'un amour sincère entre Gondemar et feu son épouse Elora, une femme aux cheveux blonds comme les blés et aux yeux d'émeraude, dont le caractère était souvent associé à celui d'Anür en personne selon son époux. Entouré d'affection et d'attention, sous l'égide d'une mère bienveillante et d'un père militaire partant régulièrement en déplacement, on lui inculqua ce que l'on pensait être de saines valeurs comme la bienveillance, le respect, mais également une certaine débrouillardise et le sens du devoir et de la parole donnée. La famille Rosalis étant sous la protection des Ecuviel, leurs amis argentés, l'enfant reçu une éducation digne d'un bourgeois, le destinant davantage à évoluer au sein de cette société plutôt que dans la rue d'où était issus ses parents. Choisissant de devenir Valet pour le compte de Théodemar, il apprit vite et bien, ne manqua jamais de rien et, l'on peut le dire aujourd'hui, coulait des jours heureux jusqu'à l'arrivée de la Fange malgré les penchants qu'il avait deviné être les siens.

A l'âge de 11 ans, est donc entré au service de Ecuviel comme Valet, mais mangeait à la table familiale durant les repas, au même titre que ses parents, étant considéré comme un neveu pour les Ecuviel.
A 12 ans, est assuré de ses penchants homosexuels et, profitant de paraitre plus âgé, saute le pas avec un homme d'âge mûr au sein même de sa chambre dans la demeure de Théodemar. Gondemar surprendra son fils au lit peu après et une longue discussion aura lieu entre eux. Ecuviel, désirant s'assurer de ce penchant, tentera de forcer son épouse Diana à coucher avec Anatole, mais les deux plutôt que de faire quoi que ce soit, jouèrent secrètement à un jeu d'échec tout en discutant amicalement, ressortant de la pièce quelques heures plus tard en faisant croire qu'ils avaient fait ce qu'on attendait d'eux. Gondemar, furieux, menaça son ami d'enfance du pire s'il s'avisait de jamais imposer quoi que ce soit à son fils.

A 13 ans, la Fange est là depuis quelques mois quand une intrusion au sein de la cité a lieu. Elora, la mère de Anatole, est tuée au sein même de la demeure où l'une des créatures s'était introduite. La chose sera tuée par Gondemar, arrivé trop tard, qui désormais n'a plus que son fils comme seule famille. Anatole sait que son père l'aime profondément et peine à se remettre de cette tragédie et Diana, qui était amie avec Elora, tente de leur apporter un peu de cette douceur dont ils besoin. Le Bannissement de Théodemar a rendu les choses plus difficiles encore et chacun tente de ramener assez d'argent pour éviter que la demeure ne soit affectée par le manque de ressources. Anatole, tout en faisant des travaux de manutentionnaire là où l'on a besoin de bras, cherche à se faire embaucher au sein d'une Maison Noble à l'Esplanade comme Valet, espérant ainsi pouvoir ramener assez d'argent et se mettre au passage à l'abri du besoin.



Derrière l'écran


   Ce personnage est proposé par : Gondemar Rosalis
   Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Gondemar Rosalis, Diana Ecuviel, Théodemar Ecuviel
   Autres remarques : Merci de contacter Gondemar Rosalis au moment de l'écriture de la fiche pour vérifier quelques détails ensemble. Le personnage de Anatole est particulier et je ne voudrais pas voir celui-ci dénaturé, le jeune homme étant un mélange équilibré entre l'adolescence et l'âge adulte. Wink Je me tiens à votre disposition pour toute question que vous pourriez avoir. Smile


Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du JeuAdministrateuravatar


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   Sam 19 Aoû 2017 - 14:20





Prénom,Nom




Libre Réservé Pris

Identité





Nom : L'soûlot. C'est un surnom, vu qu'il ignore lui même s'il avait un nom.

Prénom : A votre convenance, son prénom n'a jamais été abordé.

Âge : Environ 40ans (mais pas beaucoup moins).

Sexe : Homme.

Rang : Paysan. A hérité de la ferme de belle-mère à la mort de celle-si.











Apparence


C'est un grand bonhomme pas forcément très épais.
Son teint est généralement halé, ou cireux lorsqu'il a trop bu et devient malade.
Il a un visage long.
Il lui manque des dents -ou a des dents brisées/pourries.
Tignasse brune.
Ses yeux sont verts.
Il porte des loques brunes qui ne mériteraient même pas d'être appelées ainsi.

Tout le reste est laissé à votre convenance.


Personnalité


Pécore, ivrogne à temps plein, avare et un tantinet voleur, violent et pervers, il exploite, vole et maltraite sa famille.
D'une manière on peut dire que c'est un homme brisée par la mort de sa femme et de sa fille.
Il n'a jamais pardonné à sa femme de l'avoir trompé.
Son seul passe temps en dehors de la boisson et de battre sa belle-fille qu'il n'a jamais accepté.

Vous êtes libre pour tout le reste.


Histoire


1142 : naissance de sa fille, Alix. Elle est de constitution fragile.
1149 : naissance d'Aure, fruit de l'infidélité de sa femme.
1159 : décès de sa femme dans des circonstances étranges (Aure pense qu'il l'a tuée)
1161 : décès d'Alix des suites d'une maladie.
1164 : sa belle-mère est tuée par des Fangeux sur le pas de leur porte. Il hérite de la ferme à cette occasion. Cependant il ne s'en est jamais soucié ; elle est donc en ruine, il a même vendu les droits d'exploitation de leurs meilleurs terrains. Depuis, Aure s'occupe de l'affaire familiale.

Inventez-lui donc une vie, sombre de préférence.



Derrière l'écran


Ce personnage est proposé par : Aure
Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Aure
Autres remarques : Il ne semble encore pas décidé à marier Aure (mais peut-être que ?)
Quelques descriptifs de la famille sont donnés dans la fiche d'Aure, ainsi qu'une ébauche d'arbre généalogique.
Plus d'infos par mp.


Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://marbrume.forumactif.com
CatatonieMaître du jeuavatar


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   Lun 5 Nov 2018 - 16:36





Ghislemar de Boisjoli




Libre Réservé Pris

Identité



Nom : de Boisjoli.

Prénom : Guislemar.
Possibilité de second prénom laissé au choix du futur joueur.

Age : 29ans.

Sexe : M.

Situation : Au choix.

Rang : D'origine noble, le rang précis de la famille n'est pas défini.
Il a choisi de devenir guérisseur.

Lieu de vie : Marbrume ou ses environs.




Apparence


Ghislemar a des cheveux blonds, mais bien plus foncés que sa sœur.
Ses yeux bleus sont soulignés de cernes.
Né cassé suite à une mauvaise chute durant son enfance.
Il porte une légère barbe.
Plutôt grand sans être particulièrement charpenté, ou même bien bâtit.


Personnalité


Très proche de ses frères et sœurs, c'est lui qui a soutenu Athanasie dans les moments difficiles, et réconcilié l'ensemble de la fratrie.
Tempérament calme et protecteur.
C'est le confident d'Athanasie, il oeuvre en vu de rétablir sa relation avec leur mère et leur demi-sœur.


Histoire


Né en 1136, Ghislemar est le frère jumeau de Théodebald. Tous deux sont les troubles faits de la famille.
C'est lors de la maladie d'Athanasie, en 1144, qu'il se passionne pour la médecine, alors qu'il entre pour la première fois dans le Temple de Marbrume et ses thermes.
Il devient apprenti guérisseur peu après.
Il est de retour à Marbrume une seconde fois, en 1146, avec cinq de ses frères.

Du reste, la plupart des éléments liés à la famille de Boisjoli sont relatés dans le journal d'Athanasie.



Derrière l'écran


Ce personnage est proposé par : Athanasie de Boisjoli
Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Athanasie de Boisjoli et tous les membres de sa famille.
Autres remarques : Vous êtes libre d'en faire un peu tout ce que vous voulez, tant que Ghislemar conserve ce fort attachement à sa famille.


Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CatatonieMaître du jeuavatar


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   Mer 7 Nov 2018 - 17:48





Morgred,Marin pêcheur




Libre Réservé Pris

Identité



Nom : Pêcheur [modifiable mais gardez en tête qu'au Moyen-Âge il n'existe pas de nom de famille. On différencie les gens grâce à leur métier "Thomas Boulanger", un trait de caractère "Nicolas Diligent" ou physique "Louis Petit" par exemple.]

Prénom : Morgred

Age : 30 ans

Sexe : Homme

Situation : Marié, 3 mômes (modifiable)

Rang : Marin pêcheur / Passeur (illégal)

Lieu de vie : Port de Marbrume

Avatar proposé :
https://i.pinimg.com/564x/7b/c1/4a/7bc14ab317bb3ce039e495cd24d38253.jpg


Apparence


◈ Plutôt grand
◈ Les cheveux noirs, les yeux clairs (gris ou bleus)
◈ Une charpente solide mais il ne mange clairement pas à sa faim tous les jours
◈ L'air revêche, les mains abîmées par le travail et le sel de la mer, la peau tannée par les journées dehors, sur les docks ou sur le bateau.

Tous les détails peuvent être adaptés ou changés sauf la couleur des yeux et des cheveux. Pour le reste, faites-vous plaisir !


Personnalité


◈ Colérique - Il a assez peu de patience et s'agace rapidement
◈ Débrouillard - Il ne connaît peut-être pas ses lettres mais il sait s'en sortir dans la vie, même s'il faut magouiller un peu. Jamais assez bête pour se mettre dans des combines trop dangereuses cela dit.
◈ Responsable - Depuis la mort de son père il a prit en charge sa vie et celle de sa famille. Depuis son mariage il veille sur sa femme et ses enfants avec le même engagement. Son sens du devoir est inébranlable.
◈ Têtu - Comme beaucoup de marins, c'est un homme dur à la tâche et obstiné. Il faut au moins ça pour affronter les flots toute l'année.
◈ Coupable - Mit au pied du mur étant jeune lorsque son père est mort, il a convaincu son frère et sa mère de vendre sa petite sœur à une maison de passe pour avoir de quoi acheter à manger. Depuis cette histoire le hante, et s'il est aussi acharné à faire survivre sa famille par tous les moyens c'est pour expier sa faute.

Bien sûr, prenez en main le personnage à votre guise tant que les grandes lignes restent : c'est un homme travailleur qui n'a pas peur de filouter pour s'en sortir et qui s'en veut d'avoir vendu sa cadette à une maison close.


Histoire


◈ Premier né
◈ 2 ans : son petit frère voit le jour. Ils sont grandissent ensemble, sont complices et s'entraident beaucoup.
◈ 10 ans : sa petite sœur Ombeline arrive dans la famille. Il ne voit pas bien l'intérêt d'une petite sœur, s'attendant déjà à ce qu'elle soit un poids et qu'elle les embête lui et son frère. Les deux garçons ne s'occupent pas beaucoup de leur sœur mais aiment l'embêter. Jamais ils ne lui feront de mal mais il n'existe clairement pas la même proximité et complicité entre eux.
◈ 18 ans : son père meurt en mer, laissant la famille sans revenu. Il commence à travailler au port mais ce n'est pas assez et acheter à manger devient vite difficile. Lorsque l'hiver arrive la situation lui semble si intenable avec une petite sœur devenue presque aveugle qu'il préfère se décharger de la responsabilité de sa survie en la vendant à La Balsamine, une maison close dans le quartier de la Hanse. Elle y sera domestique et remboursera sa dette en y travaillant. L'argent lui sert à nourrir sa mère et son frère jusqu'au printemps.
◈ 21 ans : il se marie.
◈ 30 ans : depuis l'attaque de la Fange dans le quartier de la Hanse il se torture souvent avec les souvenirs de sa sœur, ignorant si elle est toujours vivante ou non et craignant d'aller vérifier. Il a également décidé de mettre à profit la barque qu'il a acheté quelques années plus tôt pour faire passer des denrées ou des gens. Même des bannis s'il faut, tant qu'ils payent.



Derrière l'écran


Ce personnage est proposé par : Ombeline
Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Ombeline - Petite sœur
Autres remarques : Le lien avec sa cadette n'a pas besoin d'être très fort, ils peuvent même ne jamais se croiser en rp (même si ça serait dommage) si vous souhaitez une totale liberté sur le personnage. Ma boîte MP vous est ouverte en cas de doute Wink


Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CatatonieMaître du jeuavatar


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   Mer 14 Nov 2018 - 21:25





Adelaïde GRISREGARD




Libre Réservé Pris

Identité



Nom : Grisregard

Prénom : Adelaïde

Age : 16 ans

Sexe : Féminin

Situation : Célibataire

Rang : Membre du peuple - apprentissage métier au choix

Lieu de vie : Marbrume









Apparence


Adelaïde tient de son père ses cheveux bruns en pagaille comme l'herbe de la prairie et ses yeux gris comme un ciel d'orage. Issue d'une famille pauvre, elle est petite et de faible constitution. Le reste du physique est à détailler à votre convenance.


Personnalité


Empathique • Combative • Amusante • Franche
Distraite • Casse-cou • Complexée


Histoire


Adelaïde est la fille d'Ascelin et Isabel Grisregard. Elle est issue d'une fratrie de six enfants. Elle a quatre frères : Hugon, Raimbaut, Eudes et Etienne, et une petite sœur : Hermine. Livrée à elle-même dès son plus jeune âge, elle devient sauvage et intrépide, et ce malgré ses nombreux problèmes de santé. Afin de gagner sa place parmi ses quatre frère, elle met de côté sa féminité et forge une carapace d'acier autour de son cœur. Mais au fond d'elle-même, Adelaïde est une jeune fille terriblement complexée par la faiblesse de son corps.

Consciente de la précarité dans laquelle vit sa famille, Adelaïde s'implique dans l'éducation des plus petits et enchaîne les menus travaux auprès des commerçants de la cité. Elle souhaite désormais se spécialiser dans le métier qu'elle aime.


Derrière l'écran


Ce personnage est proposé par : Ascelin Grisregard
Ce personnage est lié inrp aux personnages suivants : Ascelin Grisregard
Autres remarques : Hormis les éléments présents dans cette fiche, vous êtes libre sur tout le reste ! Ma boite à MPS est ouverte au besoin.



Modèle de fiche codé par Aure et Séraphin Chantebrume

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nos prédéfinis Peuple   
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos prédéfinis Peuple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Par Mario Barthelot la victoire du peuple
» Quel peuple terrien pour arda?
» Les drúedain et le peuple de Haleth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils Royaux :: Présentations :: Prédéfinis & Guildes-
Sauter vers: