Marbrume



Partagez | 
 

 Tobias Malleret - faussaire [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tobias MalleretFaussaireavatar


MessageSujet: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Ven 24 Juin 2016 - 14:18




Tobias Malleret




Identité



Nom : Malleret
Prénom : Tobias
Âge : 23 ans
Sexe : Masculin
Rang : Membre du Peuple. Enfant unique d'une famille bourgeoise de Bourg-Levant, il exerce officiellement le métier d'expert d’art qui consiste à évaluer et authentifier des oeuvres pour le compte du cabinet de son père, un célèbre commissaire-priseur. Officieusement, il dirige la Division des Faussaire de la Guilde des Voleurs de Marbrume.

Carrière envisagée & tableau de départ avec les 4 PCs : Commerçant

CHAR+2, INT+2

Compétences et objets choisis

Alphabétisation
Art (Peinture)
Evaluation
Séduction

Objets :

Toiles, couleurs, pinceaux et palettes jonchent la petite chambre sous les combles dans laquelle il vit et travaille, mais on le trouve fréquemment dans son bureau au cabinet familial, croulant sous les documents, livres et certificats. Outre sa bourse remplie de monnaies sonnantes lorsque il part pour sa tournée des tavernes, il garde toujours sur lui un carnet, des crayons et une loupe grossissante pour examiner plus attentivement les oeuvres à expertiser.

Physique



Allure :

Depuis tout petit déjà, chacun s'accordait à dire qu'il allait devenir un très beau jeune homme.

Fils unique d'un couple fortuné, il fut habitué dès son enfance au luxe, aux vêtements raffinés et aux étoffes de belle facture. Pendant des années, ses parents reçurent avec un plaisir non dissimulé les nombreux compliments adressés à son sujet. Les soirées se succédant, leurs invités ne manquaient pas de s'extasier sur ses cheveux lisses d'un noir d'encre, ses traits fins comme ceux d'une femme et ses grands yeux bleus, clairs et perçants, qui rayonnent d'une innocence enfantine.

Soucieux à l'extrême de leur image publique, ils lui inculquèrent la nécessité d'une apparence soignée et de manières impeccables. Habillé et coiffé avec une application qui frisait parfois le ridicule, il fût trop préoccupé par le danger de salir ses beaux habits pour se permettre d'aller chahuter avec les autres enfants.

Son expression souvent rieuse, son maintien droit et sa démarche gracieuse, acquis dans la douleur de cinglantes remarques parentales, complètent des manières raffinées qui jouent probablement pour beaucoup dans son succès auprès de la gent féminine.

Vêtements :

Maintenant qu'il est adulte et libre de choisir sa propre garde-robe, il s'habille de vêtements simples et sobres, à la couleur discrète. Chemises légères immaculées aux manches retroussées à la façon des nobles, pantalons noirs, chaussures bien taillées...

Mais le connaisseur ne s'y trompera pas ; bien que dépouillés des apparats fréquents dans la bourgeoisie, ces habits sont faits d'un tissu coûteux et sont si bien ajustés qu'ils ne peuvent qu'être le produit sur mesure d'un excellent tailleur.

Prudent lorsqu'il fréquente la plèbe mais amateur de belles choses, il ne rechigne pas devant quelques bijoux discrets et porte toujours une paire de petites boucles d'oreilles d'un vert étincelant, parure assez inhabituelle pour un homme, et une mince chaine en or autour du cou qu'il dissimule parfois sous sa chemise lorsqu'il craint d'être ennuyé.

Personnalité



Caractère :

Joyeux. Rieur. Naïf. Enjoué.

Tels sont généralement les premiers adjectifs qui viennent en tête de ceux qui interagissent peu avec lui. Son sourire et sa candeur, son tempérament arrangeant, sa négligence désordonnée et sa bonne humeur de façade ont tendance à le faire passer pour un garçon sympathique, accommodant mais pas très dégourdi.

En réalité, ceux qui le fréquentent depuis plus longtemps ont parfois des aperçus de son intelligence acérée, de sa franchise parfois directe et de ses accès de joie exubérante qui - quand il échoue - se muent soudain en morosité.

Seuls ses amis proches le savent ambitieux, impulsif, passionné et tempétueux dans ses colères. Facilement distrait, il est également sujet à l'impatience et parfois arrogant quand il s'oublie. Capable d'audace comme d'indolence, il a le tempérament changeant d'une girouette dans l'ouragan et plonge fréquemment dans la démesure la plus extrême quand il se lance dans la dernière entreprise qui lui passe par la tête.

Vices :

Excessif dans sa manière de vivre comme dans sa manière d'être, il aime l'alcool d'une passion loin du raisonné - vin rouge de qualité dans ses bons jours, alcools forts et bon marché dans ses accès de mélancolie. Si vous le cherchez, allez jeter un oeil au Hérisson Mélomane ; il n'est pas rare qu'il accompagne sa bouteille d'une petite partie de dés.

Rapport aux femmes :

Bien que résolument indisposé au mariage, il apprécie énormément la compagnie des femmes qui le lui rendent bien, et il fréquente sans distinction les dames de bonne naissance et les prostituées de La Hanse.

On le croise ainsi fréquemment en compagnie d'une demoiselle qu'il poursuit de sa cour, l'honorant de cadeaux et de compliments, louant ses charmes et ses atouts. Cependant, son attention est bien vite lassée dès lors que la charmante créature commence à succomber et ces amourettes, bien qu'il jurerait par la Trinité qu'il est follement épris à chaque passade, dépassent rarement le stade de simple distraction.

Son inconstance dans ces jeux amoureux le rend souvent - bien qu'involontairement - cruel, mais les pleurs qu'il provoque sont les plus terribles punitions de ces dames car il ne se permet jamais trop d'empressement dans l'expression de ses sentiments. La pudeur étant sauve, les pères et frères sont prompts à pardonner et les demoiselles se lamentent de bon ton pendant quelques semaines - ou quelques jours - puis s'empresser de passer à autre chose, et il garde même parfois avec certaines des rapports cordiaux.

Rapport à la noblesse :

Eduqué dans l'argent et le raffinement envieux de la bourgeoisie envers la noblesse, il admire l'autorité et la magnificence de cette dernière mais apprécie la liberté que lui donne son métier. Farouche partisan de sa propre indépendance, pour rien au monde il n'aurait voulu endosser un rôle politique.

Rapport à la religion :

De par son éducation il croit en la Trinité et les honore parfois d'offrandes, mais plus par habitude que par dévotion.

Histoire



Naissance et enfance :

Tobias Malleret, fils de Théodore Malleret et de Catherine Malleret (née Saurine) vit le jour au milieu de l’hiver 1142, dans une grande maison de pierres jouxtant une ruelle perpendiculaire à la grande rue des Hytres, peu avant le Vieux Marché, dans le quartier de Bourg-Levant.

Prématuré, il naît pas loin d’un mois plus tôt par rapport à ce qui était attendu. Petite chose fragile et malingre, sa mise au monde au milieu d’un hiver particulièrement rude rend sa survie d’autant plus inattendue. Il passe pourtant les premières semaines et égale rapidement en santé les autres bébés, contredisant les commères qui juraient qu’il ne verrait pas le printemps. Hélas, suite à cet accouchement difficile, les sages-femmes annoncent à sa mère qu’elle sera probablement incapable d’enfanter de nouveau.

Son enfance dans ce milieu favorisé est stricte sur l’éducation et sur les manières, ses parents se souciant plus de lui inculquer un statut social élevé que des valeurs morales. Son père, commissaire-priseur important et respecté, travaille et décide. Sa mère, élevée à l’ancienne, se divertit dans la sculpture et dirige les divers impératifs du foyer sans jamais s’opposer ni contredire son mari. Dans ce milieu où le patriarche se fait autorité incontestée, l’enfant n’est ni écouté ni tout bonnement considéré comme un individu. Les repas se succèdent dans un silence religieux, son père parlant parfois, sa mère répondant à l’occasion et lui, mutique, plongé dans son assiette.

Pourtant, il serait injuste et faux d’affirmer qu’il ait été malheureux durant sa jeunesse. Ses parents, bien que stricts et souvent rigides dans leurs convictions en matière d’éducation, l’aimaient sincèrement sans parfois savoir l’exprimer. Son père, qu’il vient rapidement à admirer, lui apprend l’importance de l’éducation, la persévérance et la rigueur, tandis que sa mère lui transmet son goût pour la culture et la création artistique, voire même un brin de fantaisie.

Il ne se connaît que peu d’autre famille, et, par sa constitution encore fragile, passe le plus clair de son temps enfermé entre les murs de pierre. Souvent malade, peu habitué à quitter son comfort, il étudie avec des tuteurs à domicile et a rarement l’occasion de fréquenter des enfants de son âge. Par la suite, en osant se lancer dans le commerce illégal et s’aventurer dans les tavernes plus mal famées, il réalisera peu à peu que cette santé fragile - qui lui vient prétendument de sa naissance difficile - est d’avantage le produit d’un conditionnement psychologique que d’une réelle faiblesse physique, ce dont il sera le premier étonné et ravi.

Etudes et entrée dans la vie active :

Fils unique, il devient en grandissant l’objet de grandes attentes de la part de ses parents, en particulier en ce qui concerne la reprise de l’affaire familiale. Très intelligent, il fait de brillantes études d’art et suit la voie qui lui est toute tracée en commençant à travailler avec son père dès la fin de son diplôme. Il est toutefois à l’origine d’une brève déception maternelle lorsqu’il devient évident qu’il ne sera jamais un artiste talentueux. En effet, bien qu’ayant un excellent coup d’oeil, l’imagination lui est difficile à trouver et il s’avère plus apte à reproduire un tableau qu’à créer une oeuvre qui lui est propre.

A vingt ans, il obtient de longue lutte l’autorisation de quitter la maison familiale pour s’installer dans une mansarde non loin, au-dessus de la grande rue des Hytres, dans un besoin d’indépendance. Ses parents, bien qu’inquiets de cet éloignement, mettent ce changement sur le compte de la jeunesse qui « a besoin de se faire les dents », comme dirait son père. L’approbation paternelle étant finalement tout ce qui compte, et cette séparation ne remettant aucunement en cause la qualité de son travail au cabinet familial, Tobias est peu à peu livré à son bon vouloir. Il se met alors à fréquenter assidûment les tavernes les moins mal famées de la ville, flirtant, buvant, et dépensant en jeux la majorité de son salaire.

En réalité, il profite de ce répit pour s’extirper peu à peu de ce carcan d’aspirations parentales, tout en s’interrogeant sur ses propres désirs. Dans son travail d’expertise, il se retrouve face à de nombreux tableaux qu’il ramène dans sa mansarde - prétendument à fin d’étude - et qu’il copie en guise d’entraînement, espérant par l’expérience compenser l’inspiration qui lui manque. Il trouve un plaisir croissant à reproduire secrètement les oeuvres qui l’émeuvent mais ne manque pas de brûler ces reproductions illégales aussitôt terminées, conscient de l’imprudence de sa démarche. Cependant, voir ses propres peintures - des merveilles d’imitation - se tordre dans les flammes lui occasionnent des pincements au coeur qu’il a de plus en plus de mal à réprimer.

Débuts dans la criminalité et entrée dans la Guilde :

Un jour qu’il doit authentifier une magnifique petite oeuvre, naturellement reproduite comme à l’accoutumée, il est pris d’une impulsion soudaine. Au lieu de la brûler, il intervertit les toiles et rend son propre travail, estampillé du sceau d’authenticité du cabinet. Terrifié par sa propre audace et incapable de s’expliquer son geste, il se retrouve avec le vrai tableau qu’il cache, indécis mais répugnant à le détruire.

La supercherie ne sera jamais découverte.

Plusieurs semaines plus tard, rongé par les remords, il avoue son méfait à Etienne, l’un de ses compagnons de taverne et ami de longue date. Celui-ci, la stupéfaction passée, se souvient alors d’un lointain cousin qui a prétendu faire partie de la Guilde des Voleurs, un soir, alors qu’ils étaient saoûls. Le cousin, vite retrouvé, avoue être un membre mineur de la guilde ; les deux compagnons le persuadent alors d’emporter le tableau à ses contacts pour le vendre au marché noir, non sans lui avoir fait promettre le silence. Le cousin Emeric, fidèle à sa parole, confie le tableau à un faussaire de la Guilde pour examination. Celui-ci, stupéfait, jure avoir déjà vu ce tableau quelques jours plus tôt dans la collection privée du Vicomte de Terresang et l’avoir trouvé identique au détail près. Il fait remonter l’affaire à son chef, qui fait remonter à son chef, et ainsi de suite. Emeric, cette fois moins fidèle à sa parole, s’empresse sous l’insistance collective de révéler la provenance de cette fameuse toile et les circonstances qui entourent ce mystère.

Les semaines passent, quand un certain Bôdan Mercuro rend visite à Tobias dans sa mansarde, un soir, et lui demande de répéter l’opération. Le jeune homme, effrayé mais également excité par l’interdit et par la possibilité d’utiliser son talent, s’exécute et intervertit un nouveau tableau, avec autant de succès. Il en échange encore un autre, puis un autre, puis un autre. Après quelques mois de ce manège, il devient faussaire officiel de la Guilde en commençant d’abord à l’échelon le plus bas. Bôdan est rapidement convaincu par son talent et par son habileté à tirer parti de sa position avantageuse. Ainsi, lorsque l’ancien chef des faussaires meurt, il lui propose de reprendre le poste.

Position et intégration au sein de la Guilde :

Sa qualité d’expert d’art dans l’un des plus célèbres cabinets de commissaire-priseur de la ville lui offre de nombreux avantages vis-à-vis de sa position dans la Guilde. Déjà, chacun de ces deux métiers apprend l’un de l’autre : en se plongeant dans les techniques et la logique des faussaire, il devient plus à même de repérer les contrefaçons. D’autre part, son travail d’expert lui fait naturellement éviter les erreurs les plus communes et il sait quels détails seront plus examinés que d’autres. Il est en permanence informé du marché, de la circulation des oeuvres et autres.

Il est ainsi le premier informé des artistes à la popularité montante, il connaît les autres experts en ville et leur manière de fonctionner et il a un accès directs aux œuvres de par le cabinet. Ainsi, cette double position lui permet de réguler l’ensemble du marché des contrefaçons en dénonçant en tant qu’expert celles qui ne sont pas autorisées par la Guilde et en laissant filer les autres - voire en les implantant lui-même dans le marché.

Outre le frisson de l’interdit et la reconnaissance de son talent, il a accepté de se lancer dans ce commerce illégal non pas en échange d’argent, car il en a déjà amplement assez, mais pour obtenir une position d’immunité. Avec son air de fils de bonne famille et sa carrure fragile, il a besoin de protection pour évoluer sans crainte dans les bas-fonds de la cité. Grâce à sa position, personne de la guilde ne se hasarderait à le cambrioler ou l’agresser, et il peut compter sur l’aide de ses camarades en cas de besoin. Il jouit de ce statut privilégié grâce à la dualité de sa position d’expert-faussaire et ses compétences en reproduction, qui le rendent irremplaçable à l’heure actuelle.

De plus, cette compagnie de brigands si différente de ce à quoi il est habitué lui plaît bien davantage que celle des bourgeois qu'il côtoie depuis l’enfance et, bien qu’il se laisse parfois aller à une arrogance involontaire, son empathie et ses efforts pour s’adapter - par l’apprentissage de l’argot, des manières et des expressions de rue - suffisent généralement à lui attirer la sympathie. Généreux, il sait faire profiter ses camarades de ses largesses et il est le premier à prêter de l’argent à un ami dans le besoin - argent qu’il ne mentionnera plus jamais. Grand buveur, fêtard et bon vivant, il n’hésite pas non plus à miser dans des jeux de cartes ou de dés et n’est ni mauvais joueur ni rancunier lorsqu’il perd. Sa bonne humeur, sa complaisance et son impressionnante résistance à l’alcool en font un compagnon de soirée très apprécié, contribuant grandement à son intégration dans l’univers cosmopolite de la Guilde.

Soi réel




Certifiez-vous avoir au moins 18 ans ? C’est promis !
Comment avez-vous trouvé le forum ? Partenariat avec le forum Azzura
Vos premières impressions ? Univers très intéressant et design magnifique ! Le système de jeu a l’air original bien que pas facile à prendre en main pour un débutant.
Des questions ou des suggestions ? Serait-il possible de créer un métier « Faussaire » ? [réglé, c'est Commerçant ^^]



Marbrume soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Tobias Malleret le Mar 28 Juin 2016 - 23:35, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Ven 24 Juin 2016 - 17:26
Bonjour et bienvenue parmi nous Tobias ! En espérant que tu te plairas parmi nous !

Concernant ta carrière, c'est celle du Commerçant qui te correspond, qui prend en compte à peu près toutes les activités commerciales possibles =)

N'hésite pas si tu as des questions pour l'élaboration de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finn GallagherMercenaireavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Ven 24 Juin 2016 - 17:48
Bienvenue sur le forum. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias MalleretFaussaireavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Lun 27 Juin 2016 - 0:38
Merci pour l'accueil Smile
Ma fiche est complète, j'ai modifié le métier ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yseult de TraquemontChâtelaineavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Lun 27 Juin 2016 - 17:46
Coucou et bienvenue ! Je viens m'occuper de ta fiche.

Et je suis assez impressionnée, en fait, notamment sur le fond. Tu as brossé un portrait étonnamment fin et travaillé de ce personnage, ce qui le rend extrêmement vivant. Il y a, je trouve, beaucoup de relief et de précision dans cette fiche - tu as déjà utilisé ce personnage auparavant ? Je pose la question non pas parce que ça me gênerait si c'était le cas (pas du tout même) mais parce que, comme dit, je le trouve très travaillé et développé.

Je suppose que tu as vu avec Alex et Bôbô pour les liens mis dans l'historique ?

Le seul écueil se situe au niveau de l'avatar : à vrai dire, bien que je trouve qu'il n'est pas vraiment dans le ton semi-réaliste que l'on a sur Marbrume, ça passe encore. Cependant il n'est pas à la bonne taille - je peux te le recadrer si tu as l'image originale, à moins que tu ne t'en charges.

Dès que ce sera réglé, je passerai à la validation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias MalleretFaussaireavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Lun 27 Juin 2016 - 21:28
Bonjour Yseult,

Je suis ravi que la fiche te plaise. Je n'ai jamais joué ce personnage mais il s'inspire pour certains traits de caractère du personnage de Hurle, dans le roman Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones.

J'ai redimensionné l'avatar, j'avoue que j'y tiens beaucoup même si il est semi-semi-réaliste car c'est justement une image de ce même Hurle et c'est exactement avec ce visage que j'imagine mon Tobias ^^

J'ai contacté Bôdan par MP pour voir si ma description de la Guilde lui convient et pour décider avec lui les liens entre nos deux personnages. Je n'ai pas encore eu de réponse mais ça ne fait pas longtemps, dois-je attendre avant d'être validé ? Si cela pose problème, je peux aussi modifier mon histoire pour faire en sorte d'avoir été recruté par un autre que lui.

Je n'ai pas du tout pensé à contacter Alexandre de Terresang, je n'ai même pas pensé à vérifier si il était joué, en fait. Je le fais de ce pas !

[EDIT] C'est bon pour Alexandre de Terresang.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Ven 1 Juil 2016 - 20:59
Bonsoir Tobias,

J'ignore si Yseult attend encore quelque chose pour ta fiche, je n'ai pas pu l'avoir à ce sujet ces derniers jours. Je te validerai demain si jamais elle n'a pas eu le temps de passer d'ici là, désolée pour ce retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias MalleretFaussaireavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Sam 2 Juil 2016 - 17:08
Bonjour Ambre,
Pas de soucis, je suis bien entendu pressé de RP comme tout nouvel arrivant, mais je peux encore attendre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre de VentfroidFondatriceavatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Lun 4 Juil 2016 - 14:31
Bonjour Tobias,

Vraiment désolée pour ce retard. Etant donné que le joueur Bôdan ne donne plus signe de vie depuis un moment, nous n'allons bien évidemment pas attendre plus longtemps un signe de sa part pour qu'il vérifie si tes propos sur sa guilde sont bons.

Je te valide ainsi en l'état, sans lire ta fiche puisqu'Yseult l'avait déjà fait. Le jour où Bôdan est de retour hésite pas à lui envoyer le lien de ta fiche qu'il vérifie rapidos, et au pire si besoin on te permettra d'éditer le passage qui pose soucis.

Bon jeu parmi nous et encore désolée pour ce retard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bôdan MercuroVoleuravatar


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   Mar 19 Juil 2016 - 17:58
Alors je passage sur la fiche car elle n'est pas dérouillée, mais je donne donc mon accord bien évidement, maintenant que je suis de retour il est temps de reprendre les affaires sérieusement!

Merci Tobias pour ton intérêt envers la guilde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tobias Malleret - faussaire [terminé]   
Revenir en haut Aller en bas
 
Tobias Malleret - faussaire [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis extra-positivement sur que non } Tobias A. Clarkson [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» père Tobias
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marbrume RPG - Monde médiéval & Apocalyptique  :: Recueils Royaux :: Présentations :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Fiches des inactifs-
Sauter vers: